Le Tourisme

Saint-Chinian ce situe à l’Ouest de la grande région touristique du Languedoc-Roussillon, dans l’arrière pays biterrois et voit à la belle saison un nombre croissant de visiteurs épris de soleil, de beaux paysages contrastés entre mer et montagne, 30 kms de part et d’autre, et amateurs de bon vin.

Village vignerons par excellence, Saint-Chinian a su préserver son authenticité et peut être qualifié de petite ville à la campagne.

Saint-Chinian en quelques chiffres :

Visiteurs

Habitants

Gîtes, dont 10 classés, 5 chambres d'hôtes et 1 gîte d'étape.

Camping de 50 emplacements.

Restaurants dont 1 hôtel restaurant.

Cafés-restaurants

Focus sur :

Charles Trenet

C’est à Saint-Chinian que celui qui sera plus tard appelé le « fou chantant » a grandi. La maison familiale des Trenet est aujourd’hui la « maison des vins » que l’on peut admirer sur l’avenue Charles Trenet.

Personnage incontournable de notre ville, sa mémoire est associée à des monuments et manifestations que nous organisons régulièrement.

Sur la route RD 612 (Ex-RN 112) sur l’axe Béziers – Saint-Pons, Saint-Chinian se découvre dès le Col de Fontjun à 230 mètres d’altitude, où un remarquable panorama s’ouvre sur la vallée. La rivière Vernazobres (à truites) serpente entre les vignes dominées à l’ouest par l’éperon rocheux de la Corne et les premiers monts de la Montagne Noire. Entre les coteaux gorgés de soleil, la garrigue parfumée et la plaine viticole, le paysage offre une grande variété géologique et une flore méditerranéenne exceptionnelle. Au creux se niche le village de caractère, avec son micro-climat, son patrimoine et son histoire.

Outre ses paysages colorés et variés, Saint-Chinian est fier de son hôtel de ville restauré sur l’ancienne abbaye bénédictine, avec son cloître, sa médiathèque, les peintures murales en trompe l’oeil de son escalier.

Le jardin de la mairie est une havre de repos et de fraîcheur. Tout à côté, la Promenade plantée de platanes centenaires reçoit promeneurs, boulistes et les grands marchés des jeudis et dimanche matin. Tout près, l’église paroissiale Notre Dame de la Barthe, rebâtie et agrandie après les outrages de l’histoire, possède un orgue attribué à J.B. Micot daté de 1773 et classé monument historique depuis 1976. Des concerts réguliers permettent d’en apprécier toute la musicalité.

Un inventaire du patrimoine en vente à Office de Tourisme permet de parcourir les rues à la découverte de l’histoire locale. Dès 2010, la mise en place de visio-guides, proposera aux visiteurs des itinéraires touristiques.

La Maison des vins ancienne maison notariale, où a logé Charles TRENET enfant dont le père était notaire à Saint-Chinian, qui organise chaque année la grande fête de l’appellation le 3ème dimanche de juillet.

La cave des vignerons est une des premières coopératives et date de 1937. Tous les étés la Cave propose des soirées à thème fort prisées..

A l’extérieur du village, s’impose la visite de Notre-Dame-de-Nazareth, lieu de pèlerinage, perché sur le roc de la Corne où, point de vue , rochers escarpés et mur d’escalade apportent leur originalité.

La source du Vernazobres, sur la commune de Babeau Boulodoux, proche offre animations, jeux pour enfants, concours de pêche, bals gratuits et feux d’artifice.

Une programme des festivités est distribué par l’Office de Tourisme.

Sur le plan économique, Saint-Chinian se situe dans la communauté de communes du Saint-Chinianais qui gère la collecte et le traitement des ordures et envisage l’extension du parc d’activités des entreprises. Saint-Chinian se situe également dans le Pays Haut Languedoc et Vignobles qui soutient les actions patrimoniales, les savoir-faire, les traditions. Mais aussi de par sa situation géographique, Saint-Chinian permet un rayonnement vers baignades en rivière, lacs, mer, canoë-kayac, promenades en plaine et montagne, nombreuses fêtes et concerts, sorties dans le patrimoine avec la proximité de villes telles que Narbonne, Béziers, Carcassonne…